Accueil » Articles publiés par fortrichard

Archives d’Auteur: fortrichard

La mémoire distillée

via La mémoire distillée

La mémoire distillée

à partir d’archives, de textes et d’images dans le domaine public, publiez vos incursions dans le passé

vœux de Laloutre

Et dans :

Le Progrès Illustré du 4 janvier 1891

La fête de la Noël et les apprêts de celle du jour de l’An ont tenu une place considérable dans cette dernière huitaine. On a réveillonné avec un entrain véritable. Serait-ce le réveil du Réveillon ? J’ajoute qu’à Lyon, les heureux qui s’amusent n’ont pas oublié ceux qui manquent du nécessaire. Il y avait, rue de l’Hôtel de Ville, un grand souper chez une belle personne bien connue. Les convives, au nombre d’une trentaine, venaient d’entendre la triste histoire d’une pauvre famille du quartier, réduite au dernier dénuement, lorsqu’une jolie, très jolie personne blonde, désireuse de montrer qu’elle n’avait pas le cœur tendre seulement pour les riches, s’écria :

Il faut que ces pauvres gens aient leur part de notre fête. Messieurs, j’ouvre une vente aux enchères à leur profit. Voici une mèche de mes cheveux que l’un de vous, bien doué pour la métaphore, voulait bien comparer à une vapeur d’or…

A combien la vapeur d’or ?

  • Cinq louis!
  • Six!
  • Dix!

A ce moment, les enchères languissent.

—Dix louis! s’écrie la petite femme, en imitant le ton et les façons des commissaires priseurs ; dix louis ? Mais c’est pour rien, messieurs, j’y perdrais. Vous n’avez pas bien vu… Prenez l’objet en mains. Voyons, une fois, deux fois… Dix louis ! quelle humiliation pour moi, messieurs !

  • Douze!
  • Quatorze!
  • Seize !
  • Vingt !

Allons, vous là-bas, dit la vendeuse à un gros millionnaire qui n’avait pas paru s’occuper de l’incident ; à vous l’honneur de dire le mot de la fin.

—Vingt-cinq louis ! dit l’interpellé, d’assez bonne grâce.

Adjugé, avec mes remerciements !

Et voilà comment une pauvre famille très digne d’intérêt a eu une heureuse surprise. Ces cinq cents francs prélevés sur une nuit joyeuse lui auront apporté du bien-être pour une partie de ce rude hiver.

Paul Clairefont

 

Yves Leguillar chante

Connaissez-vous Yves Leguillar, auteur compositeur chanteur  Croix-Roussien? Je vous invite à l’écouter

Slam de fond à La Ciotat…

Un poète slammeur s’est pris les pieds dans mon tapis volant; sa sacoche est tombée, laissant échapper des textes que je vous invite à lire. David Torlak pourrait bien vous séduire.

 

amis poètes: Sortie en salle de « Paterson »

Je vous signale la prochaine sortie en salle du film Paterson de Jim Jarmusch qui, si j’en crois la critique, devrait ravir tous ceux qui s’intéressent à la poésie vivante.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwji_5C3sOTQAhWHC8AKHcfND_sQFggcMAA&url=http%3A%2F%2Fwww.telerama.fr%2Ffestival-de-cannes%2F2016%2Fpaterson-de-jim-jarmusch-ou-l-exaltation-bouleversante-du-quotidien-par-la-poesie%2C142433.php&usg=AFQjCNETM8VXILod7_3EyhlnMPno52QK8A&sig2=1QK4ucN2tybgg9GJoB5c1Q

 

Christina Malkoun photographe Libanaise

aisha-de-christina-malkon

http://christinamalkoun.com/